Menu de navigation des pages
Menu navigation Catégories

Les juges en formation à Trévise

Les juges en formation à Trévise

C’est à Trévise, les 27 et 28 septembre, non loin de Venise que se sont tenues les traditionnelles journées de formation des juges européens. 69 participants venant de nombreux pays ont participé à ces journées.

Trévise1

L’assemblée des juges pigeons, attentive aux exposés.

Les races italiennes plutôt méconnues hors des frontières de l’Italie constituaient le tronc principal des interventions : les caractéristiques raciales du Piacentino, du Sottobanca Italien, du Bergamasque, du Cravaté Italien, du Romagnol ont été listées. Ces races sont homologuées par l’Entente Européenne et sont d’ailleurs assez bien connues en France où elles sont présentes. Les interventions se sont terminées par la présentation de deux races pas encore homologuées par l’Entente Européenne : le Voyageur de beauté Italien et l’Ascolano. Le premier à l’apparence d’un voyageur fort, à la tenue relevée et aux morilles assez développées de forme triangulaire. L’Ascolano est un grand pigeon, fort, aux pattes emplumées.

Trévise2

August Heftberger président de la Section pigeons, Jean-Louis Frindel et Hans Schipper respectivement président et secrétaire de la Commission européenne des standards pigeons (CESP)

Une partie du temps de travail a été consacrée à la rédaction de la carte de jugement et à la définition des notes attribuables : de 90 à 97. Certains pays n’ayant pas encore adopté le système de jugement européen, il convient de faire des rappels, surtout à la veille d’une exposition européenne. L’homogénéité et la cohérence des jugements en dépendent.

Trevise3

L’équipe « France » volailles et pigeons réunie le temps d’une photo. De gauche à droite : Daniel Toos, Didier Fabre, Jean-Louis Frindel, Philippe Hudry, Matthieu Leuridan, Romaric Puthod, Anthime Leroy, Jean-Claude Périquet et Anthony Ré.

C’est dans un cadre adapté à l’organisation de séminaires que nous avons  été accueillis. Salles de réunions avec vidéo-projecteur, hôtel spacieux, espace détente en extérieur…  toutes les conditions étaient réunies pour que les congressistes passent un séjour agréable.

Remonter