Menu de navigation des pages
Menu navigation Catégories

La cour de France et ses animaux, XVIe – XVIIe siècles

La cour de France et ses animaux, XVIe – XVIIe siècles

Les lecteurs qui ont apprécié dans Colombiculture n°216 l’article de Joan Pieragnoli sur « les races anciennes de pigeons d’ornement à l’époque des Bourbons » seront certainement intéressés d’apprendre que l’auteur vient de publier un nouvel ouvrage « La cour de France et ses animaux, XVIe – XVIIe siècles ».

Ils y découvriront une façon nouvelle et passionnante d’aborder l’histoire.

Voici un extrait de la 4ème de couverture de cet ouvrage :

« Longtemps abandonnés à la petite histoire, les animaux font pour la première fois l’objet d’une étude systématique qui révèle leur rôle dans le développement de la vie de cour. Les animaux, ce sont d’abord les petits chiens et les espèces exotiques présents dans l’entourage direct du monarque et qui assurent la fortune de leurs gardiens. Ce sont aussi, comme les principaux gibiers, ceux qui décident de l’implantation des châteaux du souverain, que ses meutes et ses oiseaux suivent dans son itinérance lors de chasses et de séjours de villégiature. Ces auxiliaires de chasse sont eux-mêmes à l’origine de services spécifiques de la maison du roi, dont le développement est proportionnel à celui de la cour et assure l’ascension de certains grands lignages et celle des principaux favoris. Éléphants, autruches et bien d’autres encore complètent le bestiaire de la cour, qui côtoie ces animaux dans les palais, lors des ambassades, ou les admire dans les ménageries royales. »

 

couverture-livre-reduit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remonter