Menu de navigation des pages
Menu navigation Catégories

Gilles Micard s’en est allé.

Posté sur Oct 13, 2021 dans Actualités

Arpenteur infatigable des paysages du Massif Central, il était un amoureux de la nature. Il portait aussi en lui l’amour des chevaux, des chiens, des pigeons. Pour la colombiculture, à travers les races élevées, il s’est confronté à des formes, des styles, des allures et des lignes très différents : Modena, Beauté allemand, Bagadais français ou de Moravie, Barb anglais, pigeons de vol et surtout le Culbutant polonais à bec long.Il poursuivait le rêve de tout éleveur, celui d’atteindre une poussière d’éternité dans la création. Il a exploré sans cesse la créativité de l’éleveur qui façonne le vivant et s’émerveille de l’éclosion et des cycles de vie. Homme de mouvement et d’action, il a fatigué beaucoup de chevaux et beaucoup de chevaux l’ont fatigué. Ses articulations le faisaient beaucoup souffrir dans le piétinement devant les cages pendant les jurys....

Lire la suite...

Remonter